- Julia Hasdeu pendant sa période d'études à Paris
- Julia Hasdeu, à l'âge de cinq ans
- Trois caractères: Elisabeta Daucş, la mère de B.P. Hasdeu, en 1836; B.P.Hasdeu en 1874; Iulia Hasdeu, l'épouse, après une peinture par Diogène Maillart
- Iulia Faliciu-Hasdeu, profil de sa jeunesse
- B.P.Hasdeu, phototype
- B.P.Hasdeu six jours avant sa mort (19 août 1907). Photographié par Aspazia Ieşanu de Bucovine
- B.P.Hasdeu Ă  son bureau
- B.P.Hasdeu dans le cercueil
- Conte écrit par Alexandru Hasdeu (le père su savant), avec un introduction par Iosif Vulcan
- Le sceau du monarque Stefan Petriceicu
- Iulia Faliciu-Hasdeu, profil de sa jeunesse
- Mme Iulia Hasdeu et l'Ă©pouse du docteur C.I. Istrati
- L'épouse de B.P.Hasdeu, sur la terasse du Château Julia Hasdeu
- B. P. Hasdeu et sa femme sur la terrasse du château Julia Hasdeu (après 1900)
- Iulia Hasdeu, la femme du savant sur la terasse du château Julia Hasdeu

 

B-dul Carol I nr. 199,
Cod postal 105600
TEL: 0244 335.599
FAX: 0244 335.599
office@muzeulhasdeu.ro

 


Nous sommes ouverts:
Lundi: fermé.
Mardi - Dimanche:
9.00 - 17.00
(1 Mars - 31 Octobre)
8.00 - 16.00
(1 Novembre - 28/29 Février)
  Iulia Hasdeu, l'Ă©pouse

          Le 7 mars 1903, Ă  l'AcadĂ©mie roumaine, B.P. Hasdeu a tenu une confĂ©rence dans laquelle il a exprimĂ© sa gratitude envers sa femme, Julia, nĂ©e Faliciu, dĂ©cĂ©dĂ© le 2 juillet 1902.

          Grâce Ă  cette confĂ©rence, on peut savoir que sa vie avec Iulia s’étend Ă  40 annĂ©es, pleines des procès, qui, au lieu de sĂ©parer leur mariage, l’a renforcĂ©. "J'Ă©tais pĂ©cheur, mauvais et explosif ," admet le savant, en rappelant qu'il y avaient des disputes "plus d'une fois par mois ". NĂ©anmoins, il a continuĂ©: "mais nous n'avons jamais pensĂ© au divorce, mĂŞme pas une seconde, notre amour Ă©tait si fort et il l’est encore, maintenant quand nous sommes vieux ".

          Pour le chercheur, sa femme a Ă©tĂ© "de l'or spĂ©ciale d’Abrud ", une âme consacrĂ©e et un grand caractère, qu'il a Ă©pousĂ© le 10 juin 1865, Ă  Bucarest, Ă  l'Église de Saint Ilie Gorgani. L'Ă©vĂ©nement a eu lieu deux ans après l'avoir rencontrĂ©e.

          MĂŞme s’ils Ă©taient pauvres, l'attention et l’industrie de sa femme, qui «rempli toutes ses besoins» l’ont aidĂ© Ă  monter escalier par escalier. En outre, ses attentions remplirent son vide, le faisant se sentir «complet et lumineux» . , «Princesse Rosanda» et «Razvan et Vidra» sont des tĂ©moignages de la puissance crĂ©atrice qui a guidĂ© B.P. Hasdeu durant cette pĂ©riode-ci. Les deux pièces de théâtre apportent «une grande femme de caractère» . Ses dĂ©dicaces Ă  Iulia suggèrent son influence sur l'Ă©crivain. Au dĂ©but de la première pièce, on peut lire: «Pour mon Ă©pouse Iulia Petriceicu - Hasdeu, nĂ© Faliciu de Rosia Abrudului, ce petit essai, Ă©crit sur les conseils et sous l'inspiration de son amour» .

          La confĂ©rence a fourni des informations concernant les sacrifices que Iulia Hasdeu a rĂ©alisĂ© tout au long de leur mariage, alors qu'elle devait jouer des divers rĂ´les, comme ceux de «nurse, enseignant, collègue d'Ă©tude et, Ă  la fin, infirmière, toujours Ă©veillĂ©, toujours admirable, grâce Ă  son Ă©nergie et Ă  son dĂ©vouement ». En 1898, quand le comte Angelo de Gubernatis a visitĂ© le couple Ă  Câmpina, il a dit que, bien que ses yeux Ă©taient toujours Ă  la recherche de sa fille, elle avait noblement portĂ© la douleur de la mort de sa fille.

           "Quand Lilica est disparu» dit B.P. Hasdeu, «et que nous sommes retĂ©s seuls, sans elle, sur la terre, nous avons vĂ©cu seulement l’un pour l'autre et l'un Ă  travers l'autre, aimant Lilica l’un dans l’autre».

          Le 2 juillet 1902, Iulia Hasdeu est dĂ©cĂ©dĂ©e. Mais elle a continuĂ© Ă  vivre spirituellement, comme le savant a dit de la mĂŞme confĂ©rence: « Quand les deux Ă©taient sur la Terre: Iulia, ma femme, et Iulia, notre fille, j'ai toujours fĂŞtĂ© mes 2 Iulias le 2 juillet. Le 19 juillet, 1902 - 2 juillet, conformĂ©ment au nouveau calendrier - ma deuxième Iulia est morte. Eh bien, je vais continuer de cĂ©lĂ©brer le mĂŞme jour du 2 juillet, je vais cĂ©lĂ©brer calme et contenu, parce que, pour moi, ils n'ont pas trouvĂ© la mort».

romana english french